rédiger un écrit technologique

Cycle 2Cycle 3UPEAA

 

L'intention pédagogique

Produire un écrit multimédia de type « explicatif ».
Pratiquer le français, à l’oral et à l’écrit.

Les programmes

« Produire des écrits variés en s’appropriant les différentes dimensions de l’activité d’écriture.« 
(pp 112)

Activité


Dans le cadre d’un projet de réalisation d’un circuit électrique simple, Pierre propose à ses élèves non francophones de rédiger une fiche de montage multimédia à destination des camarades de l’école afin de leur permettre de réaliser à leur tour un disque de Newton en suivant une notice de montage.

Les élèves prennent des photos des différentes étapes de réalisation de l’objet.
Ils les sélectionnent/suppriment, retouchent, organisent puis les enrichissent d’écrits (annotations, légendes) et/ou d’enregistrements audios jugés nécessaires à leur bonne réception-compréhension par leurs camarades.
Pierre laisse les élèves s’organiser librement et communiquer en français pour s’entre-aider à écrire la fiche et utiliser l’application. Il n’intervient qu’à leur demande ou lorsqu’il repère un besoin particulier.

Ils diffusent enfin leur écrit multimédia auprès de leurs camarades.

 

Applications

iOS

appareil photo
photos
book creator
Pertinence ?

La composante sonore de la production écrite multimédia a amené les élèves allophones à persévérer dans la production d’énoncés oraux français compréhensibles.

Combinées à l’enjeu de socialisation de leurs travaux, la simplicité et l’immédiateté des fonctions d’enregistrement-écoute de capsules audios ont permis aux élèves de se concentrer sur l’amélioration de leurs productions orales.

L’impact potentiel de l’utilisation collective de tablettes tactiles sur le développement de compétences langagières chez des élèves non francophones d’école élémentaire a fait l’objet d’une étude menée en 2012 dans la classe de Pierre, présentée lors du congrès AREF 2013.

partager un propos élaboré

Cycle 3
L'intention pédagogique

Partager des connaissances, sentiments et/ou points de vue via une brève vidéo de type diaporama.

Les programmes
« Les élèves apprennent à utiliser le langage oral pour présenter de façon claire et ordonnée des explications, des informations ou un point de vue, interagir de façon efficace et maitrisée dans un débat avec leurs pairs, affiner leur pensée en recherchant des idées ou des formulations pour préparer un écrit ou une intervention orale.

Organisation et structuration du propos selon le genre de discours ; mobilisation des formes, des tournures et du lexique appropriés (conte ou récit, compte rendu, présentation d’un ouvrage, présentation des résultats d’une recherche documentaire ; description, explication, justification, présentation d’un point de vue argumenté, etc.).
Formulations de réactions à une lecture, à une œuvre d’art ; Utilisation d’oraux et d’écrits de travail (brouillons oraux et écrits, notes) pour préparer des prises de parole élaborées. Enregistrements audio ou vidéo pour analyser et améliorer les prestations.« 
(pp 100-102)

 

Activité

Regroupés en binômes ou trinômes, les élèves choisissent une œuvre (peinture, sculpture, gravure, littérature…) à présenter à l’aide d’une application de type diaporama, selon un modèle établi collectivement (introduction, 4 ou 5 diapositives de présentation et explication, conclusion, source(s) des médias utilisés). Daivid leur accorde 30 minutes (et 30 de plus, ultérieurement, si besoin).

Les élèves créent leurs images (prises de vue, captures d’écran) et/ou les trouvent via Internet pour les réutiliser.

Ils sélectionnent ensuite quelques détails/extraits sur lesquels centrer l’attention de leur public.
Ils retouchent, annotent et/ou combinent en conséquence les images. Dans le même temps, ils échangent-débattent sur le contenu des commentaires et leur formulation : ce travail donne souvent lieu à une phase de rédaction, sur ardoise blanche ou feuille, du texte à enregistrer. Daivid n’intervient quasiment pas, si ce n’est pour répondre aux demandes des élèves.

Les élèves ordonnent enfin les images et y associent des enregistrements de leur voix.
Les vidéos obtenues sont présentées aux camarades qui les évaluent et commentent.
Elles sont enfin diffusées via le blogue de la classe et un site dédié au projet collectif autour d’œuvres d’art du groupe ardoises ».

Applications

iOS

appareil photo
skitch
spark video
Matériel, supports

ouvrages documentaires et sélection de site internet

ardoise effaçable, papier/crayon

idéalement, un blogue de classe / site internet d’école

 

Pertinence ?

Oral et écrit sont intimement liés et travaillés : écrire son propos, individuel ou collectif, devient naturellement une nécessité pour travailler à mieux le formuler, l’organiser et l’oraliser.

Les différences entre langage oral et langage écrit sont perçues.
Les spécificités du langage oral deviennent objet d’attention et de réflexion.

Les élèves apprennent à combiner langage et image pour produire du sens et intéresser, voire instruire un auditoire.
Certains élèves prennent conscience de la nécessité de structurer un propos oral pour se faire comprendre.

 

observer, décrire et classer

Cycle 1
L'intention pédagogique

Observer le monde et s’exprimer.
(S’)écouter dans le cadre d’un projet d’écriture « enrichie » collectif.

Les programmes
« Découvrir le monde vivant
L’enseignant conduit les enfants à observer les différentes manifestations de la vie animale et végétale.
Ils identifient, nomment ou regroupent des animaux en fonction de leurs caractéristiques (poils, plumes, écailles…), de leurs modes de
déplacements (marche, reptation, vol, nage…), de leurs milieux de vie, etc.
« 
(p. 18)

Activité


Jim et certains camarades montrant spontanément un intérêt certain pour les petites bêtes, Philippe invite ses élèves à dresser la liste de toutes les « petites bêtes » qu’ils peuvent/ont pu observer dans la cour de récréation complétées de celles qu’ils connaissent par ailleurs.
Une question se pose alors : lesquelles sont des insectes – lesquelles n’en sont pas ?

A l’aide d’un imagier « scientifique », on découvre des critères d’identification d’un insecte.
L’observation d’un phasme permet d’opérationnaliser ces critères : une méthode scientifique de catégorisation des « petites bêtes » est ainsi définie.

Les élèves consignent les résultats de leurs observations dans une production écrite multimédia.
Chaque page est composée d’une illustration de l’animal accompagnée de son nom écrit et dit/enregistré, d’une éventuelle illustration complémentaire (habitat, caractéristique…), et de l’enregistrement d’une phrase complète en réponse à la question initialement posée.

Le livre numérique ainsi produit est présenté/accessible aux familles et camarades de l’école sur une tablette, dans la classe. Il est également diffusé sur un serveur académique protégé via l’outil de partage en ligne mis en place par la DSI de l’académie.

Préparation

création du livre numérique :
– choix du format
– édition d’une page-type, vierge, que les élèves complèteront.

Applications

iOS

photos
book creator
Matériel, supports

imagier des insectes

images numériques réutilisables des « petites bêtes » listées

insecte(s) et matériel d’observation (loupe,insectarium…)

Pertinence ?

Le travail en direct avec la tablette, immédiatement disponible en tout lieu de la classe/de l’école, permet de concrétiser/poursuivre le projet sans temps de latence et de visualiser immédiatement son avancée.

L’ergonomie des applications utilisées et l’interface tactile des tablettes permet de laisser les élèves prendre en charge la quasi-totalité des étapes de réalisation du projet.
Ceci semble impacter fortement l’engagement des élèves dans les tâches proposées et met à leur portée la réalisation d’une production multimédia complexe, occasion de mobiliser le langage dans toutes ses dimensions.

marottes numériques

Cycle 1GS
L'intention pédagogique

Reformuler oralement un récit en veillant à ce que l’interprétation orale soit en adéquation avec les émotions des personnages et les évènements racontés.

Les programmes
« Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
– S’exprimer dans un langage syntaxiquement correct et précis. Reformuler pour se faire mieux comprendre.
– Pratiquer divers usages du langage oral : raconter, décrire, évoquer, expliquer, questionner, proposer des
solutions, discuter un point de vue.
– Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies.« 
(p. 9)

 

Lire l’article en ligne publié dans le n° 517 des Cahiers pédagogiques

Application

iOS

puppet pals hd